La campagne à 0 euros

Bonjour,

Je souhaitais vous expliquer pourquoi je ne faisais pas une campagne « comme les autres », à savoir que je n’avais pas de circulaires, pas de tracts etc…

En France, lors d’une campagne électorale on distingue 2 types de dépenses :

La campagne officielle (appelée aussi propagande) correspond aux bulletins de vote, circulaires (profession de foi) et affiches officielles (collées aux panneaux d’affichage officiels, souvent devant les bureaux de vote) et leurs frais de collage, dans la limite de certains plafonds de quantité. Ces plafonds et un tarif indicatif de l’impression et de l’affichage seront fixés par un arrêté préfectoral.  Les dépenses de la campagne officielle doivent être payées directement par le candidat depuis son compte personnel.

Les dépenses de campagne concernent tout le reste (meetings, déplacements, brochures, autres tracts…). Ces dépenses doivent être relevées et détaillées dans un document comptable appelé compte de campagne. Ces dépenses doivent toutes êtres effectuées par le mandataire financier en passant par un compte bancaire spécialement ouvert pour l’occasion: le compte bancaire de financement.

A noter que si on fait une dépense de campagne, on peut récolter des dons pour « rembourser » ces dépenses (mais en aucun cas les dépenses de campagne officielle)

Le candidat bénéficiera aussi certainement de dons en nature (exemple: faire offrir 1000 tracts par un groupe de militants). Ces concours en nature devront impérativement figurer au compte de campagne.

A la fin de la campagne, le compte de campagne devra être visé par un expert comptable (le recours à un expert-comptable est relativement coûteux), sauf si il ne contient ni dépenses, ni recettes, ce qui est le cas de figure de la campagne à zéro euros.

Modalités de remboursement de la campagne officielle

Dans le cas où le candidat obtient un score supérieur à 5 % des suffrages exprimés, il peut prétendre au remboursement des dépenses de la campagne officielle, dans la limite du plafond des frais de campagne officielle.

Ce plafond est égal à 1,26 x (38000 + 0,15 x Nombre d’habitants dans la circonscription) €.

C’est ainsi que j’ai choisi une campagne à 0 euros, et que j’ai choisi de couvrir 45% des besoins en bulletins des inscrits de la circonscription, mais aussi que j’ai choisi de ne faire imprimer que 2000 circulaires et de les distribuer en personne, pour économiser sur ces frais et pouvoir défendre et expliquer le programme du Parti Pirate aux électeurs. Notez que j’ai choisi d’imprimer toutes les affiches pour des raisons de visibilité.

Les différentes conférences que j’ai faites sont dans des salles mises à disposition gratuitement par les mairies et donc ne donnent pas lieu à l’inscription sur le compte de campagne.

C’est ainsi que les mairies de Bischwiller, La Wantzenau, Hoerdt, Weitbruch, Vendenheim ont joué le jeu et je les en remercie, c’est un vrai geste démocratique.Je n’ai pas contacté toutes les mairies donc merci à toutes celles qui jouent le jeu. A titre d’exemple, les mairies de Haguenau et Brumath ont refusé de mettre à disposition gratuitement des salles, ce qui m’a empêché de venir vous y rencontrer. Je trouve que dans le cadre des élections, toutes les villes devrait jouer le jeu du « gratuit » pour permettre à tous les candidats de s’exprimer, et pas seulement à une élite riche et établie…

Enfin, dans le but de la transparence politique que nous défendons, je vous livre les coûts de cette campagne pour ma candidature :

345 euros de bulletins de vote

105 euros d’affiches

75 euros de circulaires

25 euros de stickers (comme affiches, qui n’ont pas tenu partout, ce qui explique aussi les « nouvelles » affiches)

Ce qui donne un total de 550 euros.

Pour info, imprimer les circulaires pour tous les électeurs m’aurait couté entre 1000 et 1500 euros, la campagne m’aurait donc coûté 2000 euros, voilà pourquoi vous n’avez rien reçu dans vos enveloppes officielles, étant un simple citoyen, je n’ai pas les moyens des hommes politique établis et financés par leur parti.

J’espère vous avoir expliqué assez simplement les règles électorales à ces sujets.

Le 10 juin, Votez Pirate ! Votez François LUDWIG

Votre candidat

François LUDWIG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *