Retour sur le premier conseil municipal de Bischwiller sous la nouvelle mandature

Bonjour,

Quelques mots aujourd’hui sur la première vraie séance du nouveau conseil municipal de la ville de Bischwiller (67),

Un regain d’affluence à ce conseil qui comptait entre 20 et 25 citoyens dans le public. 3 conseillés étaient absents de ce conseil: 2 dans la majorité dont un non excusé (mais, on l’a appris en voyage avec une structure scolaire de Bischwiller), et un absent dans l’opposition.

Bien que nouvelle, la majorité n’a pas réussi à captivé l’assemblée. Le maire a pourtant aiguillée la séance mais, la lourdeur des procédures et, la lenteur relative de celle-ci a perdu à de nombreuses reprises l’attention du public.
L’opposition quant à elle, a accepté la main tendue par la nouvelle majorité en ne s’opposant pour l’instant pas à celle -ci, préférant le vote blanc.

Il y a fort à parier que ce changement permettra de faire avancer Bischwiller.
À voir si des dissensions n’apparaîtront pas dans l’avenir mais, la volonté de création de commissions ouvertes à tous (élus et citoyens) est un vrai signe d’avancement démocratique.

Un bémol à cela, la démission de 5 membres de la liste de l’opposition dont l’ancienne maire; Quid de la volonté de représentativité des citoyens face à des volontés électoralistes ou personnels (financière par exemple dans le cas d’adjoints qui sont rémunérés).

Je souhaite un bon courage à tous les nouveaux conseillés municipaux et en particuliers, aux deux plus jeunes, Ozlem et Maxime que j’ai la chance de bien connaître.

À noter, un Conseillé municipal de la majorité s’est abstenu concernant la méthode d’un vote (à main levée), on peut donc voir là, un vrai changement par rapport à l’ancienne majorité qui ne voyait pas autant de liberté dans ses rangs (en tout cas pas visuellement).

Concernant ces commissions, j’ai noté (sous réserve donc) ceci :
elles sont au nombre de six (6), sur les thématiques que voici:
– Solidarité
– Sages et aînés
– Enfance et Affaires scolaires
– Jeunesse et sport
– Patrimoine, développement commerial et cadre de vie
– Sécurité

J’ai également entendu parler d’une commission « Finances et travaux », mais je ne sais pas du tout si c’est une commission publique.

J’avoue avoir consulté le site de la mairie mais celui-ci n’est toujours pas mis à jour après presque 2 semaines, dommage, j’aurai aimé voir une amélioration là-dessus aussi, quant vous lirez cet article,  il y aura peut-être du nouveau, n’hésitez pas à consulter http://www.bischwiller.com/Votre-mairie/Conseil-municipal/Deliberations.html

Prochain Conseil Municipal le 19 mai

Le 7 avril, Votez !

Bonjour à tous,

Tout d’abord, merci de consulter ce site !

J’ai plusieurs articles en attente (7 en tout), mais je dois avouer ne pas encore avoir eu le temps de finir / relire tout cela.

Vous aurez sans doute remarqué la nouvelle bannière de ce site, si elle ne vous plaît pas, pas d’inquiétude, ce n’est que provisoire.

Donc, un mot aujourd’hui sur le référendum du 7 avril en Alsace.

Ce dimanche sera posé une question cruciale aux Alsaciens : «Approuvez-vous le projet de création d’une Collectivité Territoriale d’Alsace, par fusion du Conseil régional d’Alsace, du Conseil général du Bas-Rhin et du Conseil général du Haut-Rhin ? », pour faire simple, acceptez-vous que les administrations du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et d’Alsace n’en fassent plus qu’une?

Ma réponse sera bien évidement « Oui », explication :

Après lecture des différents documents, d’abord des discussions préalables, puis des défenseurs du Oui et enfin des défenseurs du Non, j’ai choisi de prendre le pour et le contre et de choisir en connaissance de sujet.

Résumons rapidement :

OUI : efficacité, unité, économie…

NON : Tout l’inverse du Oui.

Pour argumenter un poil quand même,

OUI : le CTA (futur conseil si on vote Oui en majorité) permettra de regrouper les compétences, d’éviter les doublons administratifs et d’améliorer le service publique, tout en faisant des économies.

NON : le projet n’est pas abouti, risque de centralisme, désertion des agents sur le terrain, fait pour flatter l’égo de quelques uns.

Et enfin, mon avis après discussion avec les 2 camps :

Le futur Conseil Territoriale d’Alsace est une bonne chose, bien que non fini sur certains points (la question du siège par exemple), il est une avancée administrative et politique pour l’Alsace. A contrario de l’adage « Diviser pour mieux régner », si nous unissons tout les alsaciens dans une entité commune, ça ne peut que nous rassembler.

J’y vois bien sur la dimension de l’allégement administratif et ses bienfaits. Il n’y aura pas de licenciements de fonctionnaires mais moins de problèmes de communications et de doubles emplois. Nos demandes administratives seront peut être mieux traitées et plus rapidement, nous auront moins d’interlocuteurs différents et trouverons un meilleur service publique.

Et la dimension politique, moins d’élus (on passe de 122 à 100), ce qui dit moins de chances d’être élu représentant du peuple, ce qui n’est pas forcement une bonne chose à mon goût.Selon moi, il serait plus simple de 1) limiter le cumul des mandats et 2) baisser les indemnités d’élus. Cela permettrai à plus de voix du peuple de rentrer dans le jeu politique et donc une meilleur démocratie, ça insisterai plus les gens à faire de la politique par passion et représentation des citoyens plutôt que pour s’assurer une bonne « rente ».

 

En conclusion, je voterai Oui au référendum du Dimanche 7 avril, en ayant souvenir que c’est le parlement (Assemblée Nationale et Sénat) qui « pondrons » la loi finale d’union des Alsaciens.

Je vous invite à faire de même (voter, pas suivre mon opinion), c’est un devoir civique, un geste citoyen, ça prend… aller maximum 15/20 minutes, ça permet de prendre l’air en ce début de printemps, c’est bon pour la santé également. Il faut que 25% des alsaciens votent (25% des Bas-Rhinois et 25% des Haut-Rhinois) pour que la réponse à ce référendum soit validée. Montrons qu’en Alsace, la démocratie, ça nous concerne TOUS !

Voter, un geste 2 en 1, santé et civisme ! le 7 avril, allez y, Votez !

PS : Un petit lien pour mieux comprendre : http://www.alsace2013.fr/dimanche-7-avril-lalsace-vote/